Catégories
Citoyenneté Divers News

Pour le vélo, y a encore du boulot !

Gracq a publié les résultats de son grand sondage sur la pratique du vélo. Il y a encore du boulot en région liégeoise !

Au travers d’un grand sondage auquel plus de 13500 personnes ont participé, Gracq livre un constat relativement sévère sur la pratique du vélo en Wallonie.

En effet, les résultats démontrent que seules deux communes sont considérées comme « plutôt favorable » au vélo tandis que nonante-huit sont jugées « moyennement favorables » à « très défavorables ». Les deux communes qui se démarquent positivement sont Ottignies-LLN et, curieusement, Marche-en-Famenne. 31% des votants estiment que les conditions pour rouler à vélo dans leur commune sont mauvaises, 20% les jugent très mauvaises et 26% médiocres.

Alors que le vélo revient en force depuis quelques années, les votants aspirent pour 85% à un réseau cyclable continu et sécurisé et pour 58% à un réseau cyclable entretenu. La sécurité, le stationnement de leur engin, les itinéraires proposés sont autant de facteurs que les participants au sondage ont pointé du doigt.

Et Liège dans tout ça ? Avec 1355 votes validés, Liège obtient une piètre note de 2,67 qui traduit un climat défavorable à la pratique du vélo. La Cité ardente se classe à la septante-et-unième place sur les cent communes évaluées. Sur les neuf villes de plus de cinquante mille habitants, Liège se classe sixième devant Mouscron, Verviers et Seraing – deux communes de la province de Liège.

Bref, pour le vélo à Liège, il y a encore du boulot !

Plus d’informations sur Baromètre cyclable wallon 2021 : des résultats plutôt mitigés | GRACQ

Thiebaut Colot

Catégories
Evénements Musique News Spectacles

Franco… Francofolies !

Alors que la crise sanitaire semble toucher – croisons les doigts – à sa fin, les Francofolies vont gâter les festivaliers.

Ils sont des milliers à espérer au plus profond d’eux-mêmes pouvoir enfin revivre des Francofolies comme avant. Il faut dire qu’avoir des milliers de mordus de musique française qui investissent la Perle des Ardennes, des bars en folie, des cocktails à gogo, des concerts géniaux, des rires, des chants, une communion collective ne peut que faire rêver tous les aficionados.

Et s’il est impossible de savoir quelles seront les restrictions en juillet prochain, force est de constater que l’affiche des « Francos » suscite l’enthousiasme. Ainsi Vianney, Calogero, Cœur de Pirate, les régionnaux de Delta, Clara Lucianni, Grand Corps Malade, MC Solaar, le belge Henri PFR, les Verviétois d’Ykons, Black M, Vitaa et Slimane ou encore Typh Barrow seront à l’affiche d’une édition qui s’annonce d’ores et déjà exceptionnelle.

Thiebaut Colot

Plus d’infos sur Les Francofolies de Spa – Du 20 au 23 juillet 2022 – Bienvenue

Catégories
News Sport

« Une outsider aux côtés de pareilles pointures »

Belle reconnaissance pour Delphine Thirifays qui figure parmi les nommées au Liégeois de l’année.

Récemment, nous vous faisions découvrir Delphine Thirifays, athlète exceptionnelle et championne du monde amateure du Duathlon. La Calidifontaine continue son chemin vers la reconnaissance puisqu’elle est figure parmi les trois candidats au Liégeois de l’année, catégorie sport, en compagnie du footballeur Arthur Theate et du boxeur Miko Khatchatryan. « Je ne m’y attendais pas », reconnait Delphine. « J’ai déjà été élue coup de cœur de l’année par la DH. À chaque fois, je me retrouve avec des athlètes professionnels qui sont vraiment des ténors dans leur discipline. »

Cette coureuse à pied et à vélo est-elle en train de changer de statut ? « Je me sens plutôt comme une outsider de me retrouver aux cotés de pareilles pointures », assure modestement Delphine. « Au-delà de ça, cela reste une satisfaction d’être choisie dans le Top 3 parmi des milliers d’athlètes. »

Pour voter pour Delphine, rendez-vous sur le site Les Etoiles de l’Année – Liège (lesetoilesdelannee.be)

Thiebaut Colot

Crédit photo : DR

Catégories
News Sport

Fumée blanche à Sclessin

Fumée blanche à Sclessin. Le Standard a trouvé un accord avec la société américaine 777 Partners qui deviendra à 100% propriétaire du matricule 16.

Dénouement à Sclessin : le Standard va avoir un nouveau propriétaire. « Bruno Venanzi a trouvé un accord avec la société américaine d’investissements alternatifs 777 Partners qui va racheter 100% des parts du Matricule 16 et ainsi devenir le nouveau propriétaire du Standard de Liège. La signature du protocole d’accord de cession (ou signing) est réalisée et la conclusion de la cession (ou closing) suivra normalement dans quelques semaines selon la procédure habituelle », annonce le mythique club liégeois dans son communiqué« 777 Partners se réjouit de relever ce nouveau challenge afin d’aider notre club à continuer son développement et retrouver son lustre d’antan. »

Toujours selon le communiqué publié, « la société américaine d’investissements alternatifs a été particulièrement séduite par plusieurs caractéristiques essentielles de notre institution ». A savoir que le Standard est « un club historique belge et européen de tradition jouissant d’une extraordinaire ferveur populaire et doté d’un des plus beaux palmarès nationaux », qu’il s’agisse d’un « club formateur de premier plan ayant une très belle réputation dans le développement des jeunes talents pour en faire des joueurs professionnels de qualité qui exercent leur passion au plus haut niveau » et que le Standard soit « une marque nationale et internationale très forte au potentiel immense. »

Dans son communiqué, l’équipe de com de Rouches n’oublie pas de présenter les futurs propriétaires de cette institution du football belge. « 777 Partners est une société américaine d’investissements alternatifs basée à Miami qui investit dans un certain nombre de secteurs verticaux attractifs à forte croissance. Fondée en 2015, 777 Partners investit stratégiquement dans six grands secteurs : assurances, finances à la consommation et commerciales, financement des litiges, prêt direct, sports, médias et divertissement et aéronautique. La société cherche à acquérir et à développer des entreprises opérationnelles qui génèrent des flux de trésorerie prévisibles à long terme et de haute qualité pour son bilan tout en consolidant les opérations dans des entreprises similaires pour créer des gains d’efficacité et des économies d’échelle. 777 Partners investit à toutes les étapes du cycle économique et cible les entreprises en lien avec son portefeuille existant », découvre-t-on. « En 2021, 777 Partners a acquis la pleine propriété du Genoa C.F.C., le plus ancien club de football d’Italie, et a annoncé le mois dernier leur intention d’acquérir une participation de 70 % dans Vasco da Gama au Brésil. En outre, 777 Partners détient une participation importante dans le Sevilla FC, l’un des clubs de football les plus prestigieux et les plus prospères d’Espagne. Au-delà du football, 777 Partners a rapidement construit un portefeuille de sports, médias et divertissements de classe mondiale, y compris la Ligue anglaise de basket avec les London Lions ; Fanatiz, un service de streaming diffusant des événements sportifs en direct pour un public européen et hispanique dans plus de 90 pays à travers le monde ; 1190 Sports, qui assure une gestion et une commercialisation de premier ordre des droits sportifs ; Atalanta Media, la toute première plateforme de distribution, d’engagement et de communauté dédiée au football féminin ; et Uplay, une plateforme canadienne de services dans le domaine du basket-ball. »

Une société qui semble avoir les reins solides et qui pourrait ainsi rendre au Standard son éclat.

Thiebaut Colot

Catégories
Divers Musique News

« C’était énorme ! »

Malheureusement, l’aventure The Voice Belgique s’arrête pour Marvin Albert, le chouchou de Mag Liège.

Mardi, Marvin Albert était face aux coachs et aux téléspectateurs de la RTBF pour décrocher le droit de poursuivre l’aventure The Voice Belgique. Pour affronter Manal et Leslie lors de ce K.O., le jeune Sprimontois avait décidé de reprendre un tube de Bruno Mars : Talking to the Moon. Une mélodie qui lui permettait de faire admirer son groove et sa superbe voix. « Quel plaisir d’avoir pu interpréter cette chanson de Bruno Mars que j’adore », confiait-il sur les réseaux sociaux.

Malheureusement, malgré une prestation plus que réussie, l’expérience The Voice s’est terminé pour cet attachant interprète. « C’était énorme ! » s’exclamait-il malgré son élimination. Et si Marvin quitte le plus célèbre télécrochet francophone, ces quelques semaines l’ont conforté dans ses envies de persévérer dans la musique, cette passion brulante qui l’anime. « Malheureusement, cette énorme aventure The Voice Belgique s’arrête pour moi aujourd’hui mais ce n’est que le début de mon aventure dans la musique ! J’ai tellement de projets dans cette voie, que ce soit en solo ou bien avec mon vieux pote Adrien Gutierrez et je compte bien encore progresser là-dedans », publiait-il en story. « Je voulais aussi vous remercier tous énormément parce que j’aime tellement la musique, et j’ai reçu énormément de messages pour m’encourager et me soutenir là-dedans et ça me donne juste envie de tout déchirer dans la musique. »

Nul doute que nous n’avons pas fini d’entendre parler de ce jeune talent !

Thiebaut Colot

Catégories
Divers News

Bonne nouvelle pour les bavards !

Les messages vocaux Messenger passeront d’une à trente minutes. Une bonne nouvelle pour les bavards. Et pour les autres ?

Qui n’a pas dans ses amis et amies, un ou une qui a l’habitude (fâcheuse ?) d’envoyer des tonnes de messages vocaux pour raconter ses dernières péripéties ? Poser la question, c’est déjà y répondre. Jusqu’ici, les « vocaux » étaient limités à une minute. Cela n’empêchait pas le ou la pote en question de donner une foultitude de détails et d’enchaîner les envois, saturant les conversations dont on perdait le fil. Désormais, nos « potos » ne seront plus limités dans le temps – ou presque – et pourront se lâcher et babiller sans compter puisque selon Geeko, Messenger va étendre la durée des messages vocaux à… 30 minutes ! Une sorte de cadeau de Noël en retard pour tous les bavards qui pourront, en sus, stopper et vérifier leurs enregistrements avant de poursuivre leurs incroyables récits.

Thiebaut Colot

Catégories
Divers News Sport

Le Standard bientôt vendu ?

Le Standard va-t-il changer de main ?

« Le #RSCL serait en passe d’entrer en négociations exclusives sur base d’un rachat majoritaire proche des 80 % des parts du club avec JKC Capital, société d’investissement de John Chayka. Bruno #Venanzi resterait alors actionnaire minoritaire (~20 %) », annonce le journaliste Sacha Tavioleri sur Twitter. « L’homme d’affaires canadien aurait été jugé comme « le meilleur candidat » avec qui avancer même s’il reste à clarifier la division de l’investissement entre la société du club #Standard & l’Immobilière. Un rachat qui pourrait être entériné endéans les ~ 30 jours. Wait and see… »

Englué dans une saison médiocre, financièrement en difficulté et en proie à des relations orageuses avec une partie des supporters déçus par sa gestion et ses résultats, le club de Sclessin tient peut-être là une solution à ses différents problèmes. Fumée blanche bientôt au-dessus de Sclessin ?

Thiebaut Colot

Catégories
Architecture Cinéma Divers Horeca News Sport

La plus haute salle d’escalade d’Europe à la basilique de Cointe !

L’ivresse des cimes. La basilique de Cointe va devenir la plus haute salle d’escalade d’Europe pour un projet sensationnel qui renforcera à coup sûr l’attrait touristique de la Cité ardente.

« C’est avec une grande fierté que nous avons appris que la Fondation « Basilique de la Paix » avait sélectionné notre projet pour la réhabilitation de la Basilique de Cointe à Liège », annonce sur les réseaux sociaux le Groupe Gehlen qui porte cette initiative avec la société The Wall – Escalade en collaboration avec Créative Architecture.

Ce projet baptisé « Basilique Expérience » est un concept totalement innovant. « Il s’agit avant tout de créer un lieu ouvert à tous, qui proposera une multitude d’activités, avec l’escalade comme fil conducteur », poursuit le Groupe Gehlen. Concrètement, au cœur de la basilique, avec quarante mètres de hauteur sous plafond, se trouvera une salle d’escalade qui combinera les trois disciplines olympiques – la voie, le bloc et la vitesse – et sera la plus haute d’Europe. Un restaurant panoramique, surmonté d’une coupole vitrée pour offrir une vue d’exception sur le Cité Ardente fera également son apparition, tout comme un cinéma de quartier de quelques salles, un espace polyvalent et des logements atypiques pour une expérience nocturne unique et insolite.

Ce chantier titanesque qui devrait offrir un joli coup d’éclairage à Liège se fera dans le respect de l’édifice originel et de sa fonction initiale. « À la demande de la Fondation, le Chœur sera préservé comme espace mémoriel, et la Crypte et la Sacristie resteront destinées au culte religieux », précise sur les réseaux le Groupe dont le siège social se situe à Malmédy. « Notre objectif était de proposer une réaffectation qui respecte l’historique du site et ses caractéristiques architecturales, mais également un projet respectueux de la vie du quartier et de ses riverains. » Et d’ajouter que «  « Basilique Expérience » se veut avant tout un projet fédérateur, capable de rassembler un maximum de personnes autour de ce lieu emblématique, et qui renforcera certainement encore l’attrait touristique de la Cité Ardente. »

Thiebaut Colot

Crédit photo : Groupe Gehlen

Catégories
Divers Horeca News

« Une explosion de saveurs »

Bon Bon, temple de la bonne cuisine et escapade gastronomique appréciée des Liégeois va fermer ses portes.

Depuis vingt ans, Bon Bon est un temple de la gastronomie belge. Véritable institution, cette exceptionnelle adresse était l’une des escapades culinaires préférées des Liégeois en dehors de leur région. Pourtant, Bon Bon, toujours autant apprécié, c’est bientôt la fin. « Vous n’êtes pas sans savoir que nous vivons une période particulière, celle-ci m’a permis, non seulement de réfléchir, mais aussi d’accélérer mes envies et mes visions », explique le chef Christophe Hardiquest sur sa page Facebook. « Après 20 ans à œuvrer au fourneau de mon enseigne Bon Bon, 20 ans d’investissement quotidien à du 200%, il est temps pour moi de tourner une page. J’aime passionnément mon métier de cuisinier et je ne cesserai jamais de l’exercer, quant à la manière, je ne l’ai pas encore définie, je suis certain que la vie me réserve de belles surprises. Quoi qu’il en soit, cette fermeture n’est pas une fin mais le début d’une nouvelle aventure ! »

Lieu de bouche réputé, endroit idéal où fêter un évènement spécial, une occasion particulière ou simplement pour ravir ses papilles, Bon Bon était l’une des destinations favorites des Liégeois en recherche de sensations culinaires. Récemment, le staff du Mailleux Comblain, équipe de basket de troisième division nationale en lice pour le titre de champion et la montée à l’échelon supérieur, y avait fait un saut le temps d’une parenthèse enchantée. « C’était tout simplement fabuleux. C’est un restaurant deux étoiles et dès la première bouchée, nous comprenions pourquoi. Aucun détail n’est laissé au hasard, tout est calculé pour provoquer une explosion de saveurs au milieu de notre palais. C’était encore un fabuleux cadeau de la part de notre manager Christophe Henri », nous avait confié Ludovic Humblet, entraineur principal des Comblinois.

Nul doute que le prochain projet du chef bruxellois rencontrera à nouveau un énorme succès.

Thiebaut Colot

Crédit photo : DR