Catégories
Musique Spectacles

Les concerts de juin de l’OPRL

L’Orchestre Philharmonique Royal de Liège vous a concocté un programme de toute beauté en ce mois de juin. Découvrez dans quelques instants ces derniers dont les tickets d’entrée sont d’ores et déjà en vente sur le site internet de l’OPRL ou directement à la billetterie.

C’est tout d’abord le dimanche 5 juin à 16h que l’OPRL accueillera Alice et Bernard Foccroulle.  Ancien directeur de La Monnaie et du Festival d’Aix-en-Provence, Bernard Foccroulle est aussi un organiste de tout premier plan qui aborde tant le répertoire ancien que la création. Composée pour l’inauguration de l’orgue du Palais des Beaux-Arts de Bruxelles (2017), « E vidi quattro stelle » est une scène dramatique pour deux voix accompagnées par le grand orgue – dans une fonction quasi orchestrale – et cinq instruments (cornet à bouquin, trois saqueboutes et harpe). Tirée du Purgatoire de Dante, l’œuvre narre le cheminement de l’écrivain italien de l’Enfer vers le Paradis.

Le vendredi 10 juin à 20h, c’est la Symphonie N°5 de Tchaïkoski qui sera mise à l’honneur dans le cadre des festivités liées au bicentenaire de César Franck 1822/2022. Tchaïkovski écrit à propos de sa Cinquième Symphonie (1888) qu’elle incarne la « soumission totale devant le destin ou, ce qui est pareil, devant la prédestination inéluctable de la Providence ». Ce thème du destin revient comme un leitmotiv dans tous les mouvements de l’œuvre pour lui donner ce ton tragique. Star de la trompette en Grande-Bretagne, invitée aux quatre coins de la planète pour sa virtuosité éblouissante, Alison Balsom, qui a fait ses débuts avec l’OPRL dans le premier grand Concerto pour trompette de l’époque romantique, celui de Hummel (1804), sera l’invitée vedette de la soirée.

Enfin, c’est le jeudi 23 juin à 20h que l’OPRL recevra les finalistes du Concours Reine Elisabeth. Après un mois de compétition intense, place à la fête : les premier, deuxième et troisième lauréats de la deuxième édition du Concours Reine Elisabeth consacrée au violoncelle seront en tournée dans toute la Belgique. À l’occasion d’un concert unique à Liège, ils proposeront quelques pages concertantes majeures du répertoire, accompagnés des musiciens du Belgian National Orchestra. 

Toutes les nouveautés du mois, les dernières informations et autres annonces de l’Orchestre Philharmonique Royal de Liège sont désormais accessibles sur OPRL Live, la chaîne vidéo de l’OPRL.

Enfin, l’OPRL, c’est aussi tout un panel d’activités « jeunes publics » . Ainsi, dès l’âge de 5 ans, « l’Orchestre à la portée des enfants » fait découvrir aux plus petits un conte symphonique mis en scène et raconté par des comédiens. A partir de 8 ans, « Les samedis en famille » dévoilent quant à eux les grands chefs-d’œuvre du classique, commentés et enrichis par le pouvoir de l’image et du multimédia. Last but not least, pour les jeunes de 12 et 25 ans qui veulent découvrir les tubes du classique à tout petit prix, trois concepts s’offrent à eux. « OPRL+ » est ainsi une série de concerts augmentés qui associent l’orchestre à d’autres arts (arts vidéo, ciné-concert, photographie, etc.).
« Music Factory » est quant à elle une plongée d’une heure à la découverte d’un thème à travers une multitude d’extraits courts présentés et dirigés par Gergely Madaras. En troisième position, « Happy Hour ! » est un véritable moment de détente où les musiciens de l’OPRL partagent sur scène leurs coups de cœur classiques et moins classiques.

Plus d’informations : https://www.oprl.be/fr

Catégories
Danse Divers Evénements Musique Non classé

« La LOVE DISCO »

Une plombe qu’on attendait son retour à celle-là !
Alors, certes, ce n’est pas de sa faute si la crise sanitaire a eu plus d’une fois raison d’elle comme de tous les autres événements mais, quand-même, nous étions littéralement des milliers à regarder avec nostalgie nos pantalons pattes d’éléphant, nos dancing shoes, nos robes à paillettes et nos chemises à col prendre la poussière.

C’est donc le 07 mai prochain que la Love Disco fera son grand retour au Country Hall pour le plus grand bonheur des Disco Lovers.

La Love Disco est un évènement i n c o n t o u r n a b l e de la vie nocturne liégeoise, un show pailleté et pétillant, une soirée inoubliable ! Chaque année, la communauté des Disco Lovers s’agrandit (près de 6500 personnes en 2019) et admire les nombreux artistes et DJs qui se partagent la scène et rendent cette soirée mémorable.

La Love Disco c’est un événement joyeux, pétillant et bon enfant lors duquel il fait bon se retrouver entre ami(e)s, entre collègues pour danser, rire, s’amuser, s’évader en toute convivialité !

Lors de cette 11ième édition et soucieux de r é p o n d r e f a v o r a b l e m e n t à la demande grandissante de la communauté des adeptes du Disco, les organisateurs ont décidé d’ouvrir une salle supplémentaire dénommée “DISCO Xperience” (L’Espace VIP du Country Hall de Liège) . D’une capacité de 800 personnes (Vip et grand public), cet espace complémentaire, attenant à la grande salle et passage obligatoire pour rejoindre la salle principale “STUDIO 54”, comprend un large bar et son propre univers musical disco.

L’objectif de la salle “Disco Xperience” est de proposer une complémentarité avec la salle principale “Studio 54”. Chaque salle possédera son propre line-up avec ses propres Dj’s et aura donc sa propre ambiance disco. Un écran vidéo permettra toutefois de suivre en live le Band Disco. Durant la prestation du Band, le son sera donc identique d’une salle à l’autre ! Le grand public pourra circuler librement d’une salle à l’autre, l’ouverture de cet espace complémentaire permettant bien évidemment d’accroître significativement le nombre de préventes disponibles.

© Robertissimo

Vous pourrez ainsi retrouver dans la salle principale DJ Dan en warm-up, le Band Disco Party Show, les danseurs de Slowdance By Stéphanie, DJ Oli Soquette et DJ Oli tombeur. Quant à la salle supplémentaire, elle accueillera DJ Oli Tombeur en warm-up, DJ Eddy Roccour et Dj Dan.

A noter que, comme évoqué déjà ci-avant, le concert du Band Disco Party Show qui aura lieu au Studio 54 sera retransmis en live vidéo dans la seconde salle.

Enfin, et c’est là un beau geste des organisateurs, suite au report de l’événement, les préventes achetées pour l’édition 2021 restent valables pour le samedi 07 mai 2022 ! Sachez néanmoins que les préventes partent à grande vitesse et que plus de la moitié des places sont déjà écoulées. N’attendez plus et rendez-vous dans un point de vente afin de vous procurer votre précieux sésame !

Benoît Beenkens

Pour prolonger la lecture :

www.lovedisco.be

Catégories
Evénements Musique News Spectacles

Franco… Francofolies !

Alors que la crise sanitaire semble toucher – croisons les doigts – à sa fin, les Francofolies vont gâter les festivaliers.

Ils sont des milliers à espérer au plus profond d’eux-mêmes pouvoir enfin revivre des Francofolies comme avant. Il faut dire qu’avoir des milliers de mordus de musique française qui investissent la Perle des Ardennes, des bars en folie, des cocktails à gogo, des concerts géniaux, des rires, des chants, une communion collective ne peut que faire rêver tous les aficionados.

Et s’il est impossible de savoir quelles seront les restrictions en juillet prochain, force est de constater que l’affiche des « Francos » suscite l’enthousiasme. Ainsi Vianney, Calogero, Cœur de Pirate, les régionnaux de Delta, Clara Lucianni, Grand Corps Malade, MC Solaar, le belge Henri PFR, les Verviétois d’Ykons, Black M, Vitaa et Slimane ou encore Typh Barrow seront à l’affiche d’une édition qui s’annonce d’ores et déjà exceptionnelle.

Thiebaut Colot

Plus d’infos sur Les Francofolies de Spa – Du 20 au 23 juillet 2022 – Bienvenue

Catégories
Musique Spectacles

« The Greatest Tribute Ever »: faites le mur pour Pink Floyd

Après Queen, un autre super « tribute » aura lieu au Forum de Liège avec quarante musiciens qui reprendront le répertoire du mythique groupe Pink Floyd.

Tout a déjà été écrit sur Pink Floyd, mythique groupe de rock britannique qui a écoulé plus de 360 millions de disques à travers le monde. The dark side of the moon est d’ailleurs le troisième album le plus vendu de tous les temps derrière Back in black d’AC/DC et Thriller de Michael Jackson. En avance sur son temps, le groupe Pink Floyd a produit quelques-uns des plus purs morceaux de la chanson anglo-saxonne et demeure toujours considérablement écouté et apprécié. Malgré l’éviction de Syd Barrett, Pink Floyd a constamment su se réinventer en conservant ses spécificités et son génie.

Ce dimanche 20 mars, le Forum de Liège accueillera un concert évènement présenté comme the « Greatest Tribute Ever » ! Quarante musiciens exceptionnels, tant rock que classique seront réunis sur scène. « Musiciens de studio, violonistes d’opéras, ils sont motivés comme jamais et participent avec un immense enthousiasme à ce projet unique en son genre », précise la salle de spectacle liégeoise sur son site internet. « Ils reprendront tous les grands succès de Pink Floyd dans une somptueuse version «Rock-Symphonique » comme vous ne l’avez jamais entendu. Car toutes les mélodies interprétées ont été réécrites spécialement pour l’occasion, partition par partition, instrument par instrument ! Un véritable travail de bénédictin ! »

Le show se veut à la hauteur de l’œuvre de Roger Waters et de ses illustres acolytes. « La présentation, le light design, les projections, tout sera à la hauteur de l’événement qui se veut grandiose, et reproduira l’univers de Pink Floyd d’une manière magistrale », peut-on également lire sur le site du Forum. Une véritable « rock-symphonique expérience » qui devrait ravir les nombreux fans de The Wall et des nombreux autres titres emblématiques des britanniques.

Thiebaut Colot

Catégories
Musique Spectacles

Une nuit avec Queen !

Ce 18 mars au Forum, replongez-vous dans l’âge d’or du rock et revivez les plus grands succès de Queen.

Cela fait déjà plus de trente ans que Freddie Mercury a rejoint les étoiles. Cet incroyable auteur-compositeur et interprète a durablement marqué l’histoire de la musique avec Queen et ses titres sont toujours autant appréciés et écoutés. Récemment mis à l’honneur dans le très beau biopic Bohemian Rapsody, Freddie Mercury demeure une icône intemporelle.

Ce 18 mars, le Forum de Liège accueillera Le band britannique The Bohemians  pour une « Night of Queen ». Les aficionados du légendaire groupe britannique y trouveront leur compte en replongeant pendant plus de deux heures dans l’âge d’or du rock pour revivre les plus grands succès de Queen. « Avec Rob Comber, The Bohemians peut compter sur un leader qui rend hommage authentique et de haut niveau à Freddie Mercury, à la fois vocalement et visuellement. De la moustache reconnaissable aux mouvements électrisants et énergiques, il s’approche au plus près de son idole », annonce le Forum sur son site internet. « La puissance vocale et les performances transforment la mémoire de l’un des plus grands groupes de rock de tous les temps en une expérience extraordinaire. Grâce à la joie de jouer qu’ils communiquent avec passion et à leur présence sur scène, The Bohemians garantissent que l’étincelle va s’enflammer rapidement. »

Plus d’informations sur Le Forum de Liège.

Thiebaut Colot

Catégories
Musique Spectacles

Combien de temps résisterez-vous à Stephan Eicher ?

Un concert à ne pas manquer ce jeudi au Forum avec la venue du génial Stephan Eicher.

Né en Suisse le 17 août 1960 d’un père gitan et d’une mère alsacienne, Stephan Eicher s’est d’abord produit en Allemagne avant de connaitre un succès colossal en France et Belgique – et en Suisse, of course ! – avec Combien de temps. Sa rencontre avec le romancier Philippe Dijan donnera notamment l’exceptionnel Déjeuner en paix ou encore Elle me dit. Incroyable showman, artiste aux multiples facettes et aux nombreux intérêts, Stephan Eicher a su se réinventer au fil des années et faire danser et chanter les foules avec des morceaux tantôt enlevés, tantôt plus intimistes que son inimitable accent rend reconnaissables entre tous.

Avec seize albums en quarante ans de carrière, le Suisse s’est d’ores et déjà construit une place à part dans l’univers de la chanson française. Pour sa venue sur la magnifique scène du Forum, Stephan Eicher sera accompagné d’un quintet de musiciens pour interpréter ses titres phares mais aussi faire découvrir quelques morceaux moins connus. Sans nul doute, les heureux spectateurs présents ce jeudi vivront une fantastique soirée.

Thiebaut Colot

Catégories
Musique Spectacles

Jean-Jacques Goldman (presque) de retour sur scène

Avec Goldman Mania, sept artistes multi-instrumentistes reprendront les plus grands succès de Jean-Jacques Goldman sur la scène du Forum de Liège ce onze mars.

Cela fait des années que Jean-Jacques Goldman a abandonné la scène, pour le plus grand regret de ses très nombreux fans. Toujours parmi les personnalités préférées des Français, cet auteur, compositeur et interprète de génie a livré au monde quelques-uns des plus grands succès de la chanson française : Que la musique est bonneEnvole-moi, Tournent les violonsJe marche seulLà-basAu bout de mes rêvesQuatre mots sur un pianoEncore un matinJe te donne et bien d’autres morceaux ancrés dans la culture populaire.

Pour pallier l’absence scénique de celui qui a su redynamiser Les Enfoirés, Goldman Mania présente un concert évènement sur la scène du Forum ce 11 mars. Sept artistes multi-instrumentistes feront vibrer et chanter les Liégeois au rythme des plus grands succès de Jean-Jacques Goldman. De quoi vivre une soirée inoubliable.

Thiebaut Colot

Informations complémentaires : www.leforum.be

Catégories
Divers Musique News

« C’était énorme ! »

Malheureusement, l’aventure The Voice Belgique s’arrête pour Marvin Albert, le chouchou de Mag Liège.

Mardi, Marvin Albert était face aux coachs et aux téléspectateurs de la RTBF pour décrocher le droit de poursuivre l’aventure The Voice Belgique. Pour affronter Manal et Leslie lors de ce K.O., le jeune Sprimontois avait décidé de reprendre un tube de Bruno Mars : Talking to the Moon. Une mélodie qui lui permettait de faire admirer son groove et sa superbe voix. « Quel plaisir d’avoir pu interpréter cette chanson de Bruno Mars que j’adore », confiait-il sur les réseaux sociaux.

Malheureusement, malgré une prestation plus que réussie, l’expérience The Voice s’est terminé pour cet attachant interprète. « C’était énorme ! » s’exclamait-il malgré son élimination. Et si Marvin quitte le plus célèbre télécrochet francophone, ces quelques semaines l’ont conforté dans ses envies de persévérer dans la musique, cette passion brulante qui l’anime. « Malheureusement, cette énorme aventure The Voice Belgique s’arrête pour moi aujourd’hui mais ce n’est que le début de mon aventure dans la musique ! J’ai tellement de projets dans cette voie, que ce soit en solo ou bien avec mon vieux pote Adrien Gutierrez et je compte bien encore progresser là-dedans », publiait-il en story. « Je voulais aussi vous remercier tous énormément parce que j’aime tellement la musique, et j’ai reçu énormément de messages pour m’encourager et me soutenir là-dedans et ça me donne juste envie de tout déchirer dans la musique. »

Nul doute que nous n’avons pas fini d’entendre parler de ce jeune talent !

Thiebaut Colot

Catégories
Divers Musique

« Le grand jour »

Ce mardi, Marvin Albert sera face aux coachs et à des milliers de téléspectateurs pour conquérir le droit de poursuivre l’aventure à The Voice Belgique.

« Les répétitions se sont bien passées », sourit Marvin Albert. « Le grand jour arrive car mon KO est ce mardi mais c’est très cool. J’apprends énormément et mon coach est assez souvent présent, ce qui m’a positivement surpris. »

Une belle aventure que vit le Sprimontois qui doit concilier cela avec ses études à HEC. « C’est un peu compliqué avec l’école, bien entendu. Mais c’est une tellement belle opportunité que j’ai envie de la vivre à fond, quitte à me remettre en ordre par après », ajoute-t-il.

Véritable autodidacte, Marvin a franchi un palier en rejoignant le plus célèbre télécrochet belge. « J’ai surtout appris à prendre un peu plus de temps pour bien poser la chanson dans les premiers couplets et puis envoyer un peu plus de puissance en évitant de trop en envoyer dès le début », explique-t-il.

Ce mardi, devant des milliers de téléspectateurs, ce jeune homme à la voix exceptionnelle tentera de décrocher le droit de poursuivre l’aventure The Voice en réussissant son KO, une nouvelle formule qui remplace les duels pour fêter la dixième année d’existence de l’émission.

Thiebaut Colot

Catégories
Musique Spectacles

Hooverphonic à Liège : un évènement incontournable

Le célèbre groupe belge sera à Liège le premier mars pour présenter ses derniers morceaux et reprendre ses plus grands tubes en version orchestrale.

C’est un concert évènement qui aura lieu ce 1er mars dans la splendide salle du Forum. Après deux séries de concerts à guichets fermés dans la Salle Reine Elisabeth, le mythique groupe belge Hooverphonic remonte sur scène accompagné d’un orchestre pour la première fois depuis cinq ans. Alex Callier, Raymond Geerts et Geike Arnaert – LA voix d’Hooverphonic de retour depuis 2020 – joueront leurs plus grands tubes et leurs derniers morceaux en version orchestrale.

L’occasion pour leurs très nombreux fans de (re)découvrir sur scène ce groupe exceptionnel dont la musique a su évoluer au fil des ans – plus de vingt ans de carrière – tout en conservant une singularité et une originalité jamais démenties. Avec leurs morceaux imposants, mélancoliques ou entraînants, les représentants de la Belgique à l’Eurovision 2021 avec The Wrong Place feront de cette soirée un évènement incontournable.

Thiebaut Colot

Informations et réservations : www.leforum.be

Catégories
Musique Spectacles

Le « chanteur bourlingueur et baroudeur » s’arrête à Liège

Bernard Lavilliers vient présenter son nouvel album Sous un soleil énorme au Forum le 25 février.

Plus jeune, Bernard Lavilliers a cherché sa voie, ne sachant pas s’il serait boxeur, gangster ou poète. Après une année au Brésil et une incarcération en tant qu’Insoumis, il opte finalement – à raison ! – pour la chanson et commence à se produire dans les cabarets de la Ville Lumière. Sa notoriété enfle mais c’ est en 1976 qu’arrive la consécration avec l’album Barbare et une rencontre capitale avec Léo Ferré.

Par la suite, cet artiste engagé à gauche, va devenir le maître pour chanter le voyage, lui qui a besoin de ces escapades au long cours pour y puiser son inspiration et son énergie. Avec son physique imposant et sa voix reconnaissable entre toutes, Lavilliers est depuis cinquante ans un « chanteur bourlingueur et baroudeur » à qui l’on doit de beaux succès tels que On the road again, San Salvador, idées Noires ou encore Traffic et Melody Tempo Harmony.

Particulièrement apprécié en Belgique où il peut compter sur un public fidèle, le septuagénaire sera au Forum ce 25 février pour y présenter son nouvel album Sous un soleil énorme mais aussi reprendre quelques-uns de ses classiques que tous ses fans auront à cœur de fredonner.

Avec son dernier opus, l’artiste tricolore explore encore diverses contrées dont l’Argentine tout en proposant certains textes riches de sens et qui photographient notre époque. Avec sa voix désormais plus grave et entouré d’excellents musiciens, Bernard Lavilliers devrait ravir le temps d’un concert ses aficionados et les amateurs de chanson française.

Thiebaut Colot

Plus d’informations : www.leforum.be

Catégories
Musique Spectacles Théâtre

« Once upon a time »

Une plongée en chansons dans l’univers merveilleux de Disney.

Qui n’a pas grandi en regardant, parfois en boucle, les classiques de Disney et fredonné les chansons iconiques qui les accompagnaient ? Poser la question, c’est déjà y répondre.

Ces samedi 5 et dimanche 6 février, les plus grands pourront retomber en enfance pour quelques heures et les bambins vivre une expérience théâtrale aussi savoureuse que féérique au travers de « Once upon a time », une ballade colorée dans le merveilleux monde de Disney de la troupe Projartist.

L’histoire ? Un libraire va aider des enfants scotchés à des écrans à redécouvrir leur imaginaire à l’ère du numérique. Un « feel good » spectacle qui devrait ravir les petits et les grands.

Quand ? Samedi 5 février à 19h30 et dimanche 6 février à 15h.

Où ? Centre récréatif de Sougné-Remouchamps (Aywaille).

Combien ? Place en prévente entre 18 euros (adulte) et 10 euros (enfant).

Thiebaut Colot

Catégories
Musique

« Cette passion cachée en moi »

Aussi à l’aise avec un ballon qu’avec un micro, Marvin Albert a été choisi par Christophe Willem pour poursuivre l’aventure à The Voice Belgique.
Si Marvin Albert taquine la balle orange depuis des années et est un ailier efficace pour la P3 de Sprimont, sa passion pour le chant est bien plus récente. « Elle ne remonte qu’à il y a deux ans. C’est un ami musicien avec qui je fais désormais des prestations en duo qui m’a fait découvrir cette passion cachée en moi et qui n’était encore jamais ressortie », confie-t-il.

« Ce fut à l’occasion d’un concert de notre collège que cet ami m’a proposé de faire une reprise ensemble. Nous avons donc répété tous les deux et j’ai pris un plaisir dingue à travailler des heures pour proposer une prestation de qualité. »
Avec sa voix mélodieuse, le jeune Carrier apprécie particulièrement la pop anglaise, dans la lignée de Shawn Mendes ou Ed Sheeran.

« J’essaie de m’inspirer de leur façon de chanter qui me plaît énormément », ajoute Marvin qui aime aussi des chansons telles que Ain’t no sunshine de Bill W. ou Feeling good de Michael B.

« Mais toujours avec cet esprit pop que j’aime mettre dans ma voix » précise cetétudiant à HEC-Liège.
Récemment, le Sprimontois a eu la chance d’être sélectionné à The Voice Belgique.

« Cela s’est fait assez simplement: j’ai présenté ma candidature début septembre et deux jours après j’avais un premier casting », sourit celui dont la prestation fut diffusée dans l’émission de ce 28 décembre. « Pouvoir me retrouver parmi les quatre-vingt personnes ayant la chance de chanter devant les quatre coachs de The Voice Belgique était tout simplement dingue ! »
Et pour tenter de convaincre Christophe Willem, Typh Barrow, Black M ou l’inusable BJ Scott, Marvin a pu utiliser certaines qualités issues du basket.

« La gestion du stress est similaire, le début d’un match est assez proche de celui d’une prestation scénique. On stresse les deux ou trois premières minutes et puis on essaie de faire ce qu’on a à faire et, surtout, avec la volonté de donner le meilleur de soi-même. Mais je dois bien avouer que ce stress est multiplié par dix lors du début d’une
prestation » rigole Marvin.


Le jeune Sprimontois est parvenu à pousser Christophe Willem à le choisir dans son équipe pour poursuivre l’aventure. « Je suis super content, bien sûr. Comment ne pas l’être quand la musique est une aussi grande passion pour moi ? Vocalement parlant, je pense vraiment que c’est lui qui a le plus à m’apprendre par rapport à tous les autres coachs qui ont leurs qualités mais qui s’écartent davantage de mon univers musical », assure-t-il alors que son partenaire de duo a lui été sélectionné par Typh Barrow.

« Je suis super content pour Adri. Pouvoir faire un bout de chemin
ensemble, c’est juste ‘ouf’ ! Et puis, bien évidemment, le public pourra nous découvrir séparément mais il pourra aussi découvrir notre duo. »

Thiebaut Colot

Catégories
Citoyenneté Divers Musique

Les sons en voyage scolaire !

Dans les cours de récré, on joue au ballon, à la corde à sauter, à se raconter des histoires. Mais désormais, à Soumagne, Beyne-Heusay, Fléron, Blégny et Olne, c’est en musique que se déroulent les pauses. Imaginée par le Centre Culturel de Soumagne et les Jeunesses Musicales de la Province de Liège en réponse à un appel à projet de la Loterie nationale sur le thème de la lutte contre la pauvreté et pour l’insertion sociale par la culture, la Caravane des Sons est un nouvel outil pour vivre une expérience culturelle et artistique.

Tout a commencé en 2016 avec la création du Wégimont Festival, collaboration fructueuse entre les Jeunesses Musicales et le Centre Culturel de Soumagne, avec le soutien de la Province de Liège. Et comme les belles histoires n’ont pas de fin, c’est naturellement que les équipes ont pensé à ce projet de Caravane des Sons. Au sein d’une « caravane food truck » transformée en boîte à musique géante, les enfants peuvent composer leurs morceaux grâce à des applications installées sur 4 tablettes à l’intérieur de cet engin quelque peu magique… Ensuite, ils choisissent de diffuser leur création dans la cour de récré ou seulement dans les casques branchés aux tablettes. Mais ce n’est pas tout ! La caravane, aménagée et pensée avec le soutien d’Arsenic 2, se transforme en scène ou encore en coin lecture. En fait, Quatre configurations sont proposées :

  • Un espace de travail, de discussion, d’atelier ou d’enregistrement (4-5 personnes)
  • Un espace numérique de 4 tablettes interactives permettant : l’expérimentation et la création sonore ainsi que l’écoute et le visionnement de contenus musicaux
  • Un espace de diffusion vers l’extérieur (musiques pré-enregistrées sur les tablettes ou diffusées via un périphérique sur la sono externe)
  • Un espace scénique pouvant accueillir des artistes amateurs ou professionnels (du solo au trio)

En tout, ce sont 9 écoles qui auront la chance de tester la caravane des sons tout au long de cette année scolaire (dont 3 ont accueilli la caravane en mai et juin 2021). Fidèles à leur leitmotiv, les Jeunesses Musicales proposent des animations en lien avec le projet mais c’est également une occasion supplémentaire de développer la transversalité de plus en plus chère au secteur culturel, entre institutions ou associations mais aussi au sein des publics. « A travers les écoles, nous touchons tous les enfants, quel que soit leur milieu social, culturel ou familial », expliquent les créateurs du projet.

Une récréation en musique : avouez que, vous aussi, vous en aviez rêvé !

Catégories
Musique Spectacles

L’OPRL, entre souvenir et avenir

Durant la saison 2020-2021, l’Orchestre Philharmonique Royal de Liège devait célébrer son 60e anniversaire. Seule formation symphonique de Belgique francophone, l’Institution a su se réinventer au fil des décennies, proposant au public une découverte des œuvres multiforme. Et si la pandémie n’a pas permis à l’Orchestre de fêter cet anniversaire lors de la saison passée, qu’à cela ne tienne, la saison 2021-2022 sera une année de célébration ! Le 60e anniversaire, mais aussi le bicentenaire de la naissance de César Frank, né le 10 septembre 1822.

Une figure emblématique du patrimoine musical liégeois

Il a révolutionné la musique française, a marqué son époque par sa quête de perfection et ses innovations. Il est l’un des héros liégeois, l’un de ceux dont nous sommes fiers de dire qu’ils ont contribué à la renommée de notre ville. Il était donc impossible pour l’OPRL de ne pas lui rendre hommage en cette année de bicentenaire. César Franck, que l’on surnommait le « Messie de l’Art » a inventé un genre nouveau : le poème symphonique. En même temps que Franz Liszt, il a rendu la musique plus narrative que jamais, influencé par les caractéristiques de l’opéra. De septembre 2021 à décembre 2022, ses œuvres seront à l’honneur. Sa Symphonie mais aussi les célèbres Eolides seront jouées en novembre de cette année, à Liège mais aussi à Evian, Lyon et Chalon-sur-Saône. D’autres œuvres, comme le 3e des 4 opéras de Franck, Hulda, seront jouées à Paris, Bruxelles ou en Amérique du Sud. Le programme complet se trouve bien entendu sur le site de l’OPRL (http://www.oprl.be) ainsi que dans la brochure que vous trouverez notamment à l’accueil de la Salle Philharmonique, boulevard Piercot.

De prestigieux rendez-vous

Dans la lignée du concert d’ouverture, les compositeurs russes seront eux-aussi au rendez-vous de cette saison. Prokofiev, Chostakovitch ou encore Tchaïkovski seront tantôt racontés ou expliqués aux enfants, tantôt joués par des hôtes prestigieux. Parmi les rendez-vous à ne pas manquer, une soirée, le 12 novembre, en compagnie du contrebassiste et chanteur, Avishai Cohen, légende du jazz contemporain. L’Ensemble Correspondances, Nikolaï Lugansky, Jonathan Cohen, Bernard Foccroulle seront également au programme, parmi bien d’autres grands noms de la Musique. Enfin, autre moment fort de cette saison, la projection de La La Land, le film oscarisé de Damien Chazelle, en version originale sous-titrée. La bande sonore symphonique sera joué par l’Orchestre sous la direction de Dirk Brossé, chef de renommée internationale dans le domaine des musiques de film, tant comme compositeur que comme Chef d’orchestre.

Le regard tourné vers l’avenir

Parce que le passé et l’avenir sont indissociables, l’OPRL mise sur le futur avec plusieurs moments réservés aux plus jeunes et leur famille ainsi qu’aux écoles. « L’Orchestre à la Portée des Enfants », bien sûr, en collaboration avec les Jeunesses Musicales (Rendez-vous, notamment, en décembre avec Cendrillon de Prokofiev), « les samedis en famille » (avec, en cadeau de Noël, un hommage aux Beatles), « Music Factory » pour les plus de 12 ans et aussi « Symphokids », un festival jeunes publics pour enfants et ados, le dimanche 8 mai. Les écoles sont également invitées à prendre part à la vie de l’Orchestre à travers 3 activités : « Poussez les portes… » qui invite les élèves à découvrir les coulisses et  les secrets de la Salle Philharmonique, « A la découverte de l’orchestre »qui permet d’assister à une répétition et donne rendez-vous aux élèves sur la scène pour un atelier participatif et enfin les « Concerts scolaires », des rendez-vous sur mesure à la Salle Philharmonique ou à l’école.

Bien sûr, nous reviendrons, tout au long de l’année, sur la saison 2021-2022 de l’OPRL ! En attendant, abonnez-vous, réservez des concerts et savourez la musique !