Catégories
Citoyenneté Sport

« Les valeurs croates »

C’est une annonce qui a fait du bruit sur les réseaux sociaux mais aussi dans une certaine presse et qui met déjà en ébullition le microcosme du basket liégeois: l’annonce de la création prochaine d’un club de basket croate à Liège. Un projet porté par la star de la télé-réalité Nikola Lozina – qui compte des millions d’abonnés sur les réseaux – qui voudrait reproduire sur les parquets ce qu’il a réussi sur les pelouses avec le Croatia Wandre.

« Il faut savoir qu’il y a déjà eu un club croate, le « Mladost Liège », créé en 85 en corpo avec, notamment, à la manœuvre, le papa des fils Brajkovic et chapeauté par le curé de la communauté croate, et qui évoluait à l’époque à Saint-Servais » nous rappelle Mario Lozina, l’oncle de Nikola et le papa d’Adrien, pivot bien connu en région liégeoise et redouté par tous ses adversaires. « L’objectif serait de faire renaître cette expérience en créant un nouveau matricule ou en reprenant un matricule déjà existant. »

Avec une volonté affichée, celle de faire rejaillir l’identité croate et les valeurs qu’elle véhicule, sur le terrain et en dehors. « Une envie pour les immigrés croates qui ont trouvé en Belgique une terre d’accueil formidable pour s’y établir, s’y épanouir et prospérer » souligne le charmant quinquagénaire dont le rôle dans le futur organigramme – si le projet voit le jour – reste encore à définir. « Les objectifs sportifs seraient avant tout de prendre du plaisir sur le terrain, de proposer du show, du beau spectacle lors des matchs, d’avoir du monde dans les gradins et de pouvoir faire la fête comme la communauté croate sait si bien la faire. »

Une façon de reproduire ce que le Croatia Wandre est parvenu à faire en football où l’engouement autour du club est spectaculaire, les supporters nombreux et l’ambiance indescriptible. « Il y a même des Tifos » souligne Mario qui souhaite que son neveu Nikola – qui vit désormais à Dubaï – s’implique réellement dans le projet. « Sa notoriété serait un accélérateur évidemment et cela va bien au-delà du sportif, son image pouvant servir le club. » Et d’ajouter: « À l’époque, les footeux allaient voir les basketteurs et inversément et ce serait génial de revivre cela, de faire des ponts entre les deux disciplines. »

Sur le terrain, l’équipe alignée aurait fière allure avec quelques joueurs affichant un certain pedigree. « Il y a déjà un futur noyau de huit joueurs qui tient la route » nous informe l’ancien coach de Saint-Louis. Quant au lieu où ce futur club prendrait ses quartiers, rien n’est encore arrêté même si deux pistes sérieuses tiennent la route. « Si nous voulons concerner un maximum de personnes et susciter de l’engouement, il faut que cela soit à Liège » nous précise toutefois Mario.

Un superbe projet, à la fois sportif et social, permettant de renforcer les liens de l’importante communauté croate à Liège tout en véhiculant les valeurs chères à cette diaspora.

Thiebaut Colot

Crédit photos : PP Photography Amateur. 1. Adrien Lozina, futur pivot du Croatia. 2. Adrien et Mario Lozina et Martin Francoeur dont la science du shoot en fait presque un Croate.