Catégories
Sport

Ouf, le Standard assure (presque) son maintien

Englués dans une saison catastrophique, les Rouches ont toutefois pratiquement assuré leur maintien en Jupiler Pro League en remportant une victoire capitale contre le Beerschot.

C’est une saison galère que vit le Standard, au grand dam de ses supporters. Le mythique club de Sclessin a changé d’entraineur, perdu son CEO Alexandre Grosjean, peine à engranger de bons résultats et à développer un football chatoyant. Outre les soucis financiers relayés par la presse, l’institution liégeoise ne parvient pas à convaincre sur la pelouse. A tel point qu’après vingt-huit rencontres, les Standarmen ne comptaient que vingt-neuf points pour seulement sept victoires et flirtaient dangereusement avec la zone rouge.

Ce mercredi soir, les pensionnaires de Sclessin jouaient gros lors de la réception du Beerschot, lanterne rouge en D1A. Bien que réduits à dix, les locaux assurèrent l’essentiel en s’imposant un à zéro face aux Anversois. « On était à l’Académie, on a dormi ensemble, on s’est serré les coudes. On a essayé d’enchainer une bonne prestation car on a perdu contre Gand, mais on n’avait pas fait un si mauvais match. On a fait une bonne première période, avec de l’envie, des courses et de la récupération haute. On a marqué un beau but. La carte rouge nous met un peu en difficulté, c’est souvent ce qui arrive aux équipes qui traversent une mauvaise période » commentait Nicolas Raskin au micro de la RTBF.

En renouant ainsi avec la victoire, les Liégeois remportent trois précieux points et assurent pratiquement leur maintien. Le matricule 16 possèdent désormais neuf longueurs d’avance sur Seraing et douze sur le Beerschot, les deux derniers de la classe. Ouf !

Thiebaut Colot