Catégories
Evénements Sport

« L’évènement à ne pas manquer aux States »

Le Super Bowl est le « main event » de l’année outre-Atlantique. Présentation de cette soirée de tous les superlatifs et de tous les excès en compagnie de Julien Simons, animateur de « Les haters », émission consacrée aux sports US sur 48FM.

13 février 2022 : c’est une date que tous les Américains ont entourée de rouge dans leur calendrier. Pendant plusieurs heures, le pays tout entier sera pratiquement à l’arrêt, tous les regards étant tournés vers le SoFi Stadium d’Inglewood – ou vers le téléviseur avec de nouveaux records d’audience en perspective – pour le Super Bowl LVI. « C’est le « main event » aux States. Tout le monde se réunit pour regarder ce match. Les autres ligues majeures sont sur pause le soir du Super Bowl car c’est vraiment l’évènement à ne pas manquer », nous explique Julien Simons, animateur de « Les Haters », émission sportive sur les sports sur 48FM. « C’est aussi le jour où les Américains mangent le plus de wings et boivent le plus de bières. »

Quelques chiffres qui donnent le tournis. L’année dernière, 96,4 millions de téléspectateurs avaient regardé cet évènement ultra populaire outre-Atlantique et qui trouve désormais son public en Europe et ailleurs. Les annonceurs publicitaires devront débourser à NBC la somme faramineuse de 6,5 millions de dollars pour un spot publicitaire de 30 secondes. Un montant qui ne semble pas arrêter Nissan, Pepsi ou encore Doritos. En 2019, 1,38 milliard d’ailes de poulet avaient été consommées durant le Super Bowl et 12,5 millions de pizzas ingurgitées. Une montagne de bouffe à laquelle il faut ajouter les chips et tortillas, « collations » plébiscitées par les Américains lors de ce D-Day. Et pour arroser tout cela, c’est près de 1,5 milliard de litres de bière qui seront avalés par les amateurs de Foot US.

Le Super Bowl, c’est aussi des shows incroyables à la mi-temps qui éclipsent parfois même le jeu. Tout le monde se souvient du concert de Michael Jackson en 1993 ou du « Nipplegate » de sa sœur et Justin Timberlake en 2004 qui a conduit les diffuseurs à mettre en place un léger différé de quelques secondes lors de la retransmission. Pour cette LVI édition dans la Cité des Anges, ce ne seront rien de moins que Dr Dre, Eminem, Mary J. Blidge, Snoop Doog et Kendrick Lamar qui animeront une mi-temps résolument hip hop.

« Les Rams favoris à domicile face à la surprise de la saison »

Mais revenons au sportif car le Super Bowl, c’est avant tout l’apothéose de la saison de Foot US, l’un des sports les plus appréciés et suivis au Pays de l’Oncle Sam. Conclusion de près de six mois d’exploits sportifs, de dramaturgie, de coups d’éclat, d’actions spectaculaires et d’émotions contrastées. « Cette saison, les papys ont fait de la résistance car Rodgers a encore une fois emmené Green Bay à la première place de sa conférence alors que Tom Brady, malgré ses 44 ans, a réalisé une saison de MVP », nous résume Julien. « Ensuite, plusieurs équipes ont créé la surprise, notamment Cincinnati qui est parvenu à se qualifier pour les Playoffs et qui va disputer le Super Bowl après avoir éliminé Kansas City. Il y a également le retour en forme des Patriots qui ont retrouvé des couleurs avec un rookie au poste de quaterback. Enfin, les Rams vont disputer le Super Bowl à la maison dans leur nouveau stade. »

À domicile et face à l’outsider de la compétition, les Rams partiront favoris. « Ils ont recruté du lourd – Stafford, Beckham Jr, Von Miller – pour y arriver et peuvent compter sur Sean McVay, l’un des meilleurs coachs de la ligue. Ils ont l’expérience de ce genre de rendez-vous tandis que personne n’attendait les Bengals à ce stade de la compétition », poursuit ce passionné des sports US.

Et si le foot US est un sport particulièrement collectif et tactique, certains duels mériteront une attention toute particulière. « Le plus évident, c’est celui entre Stafford et Burrow, les deux quaterbacks qui vont disputer chacun leur première finale. Pour Stafford, ce sera enfin l’occasion de se montrer sur la plus grande scène après une première partie de carrière compliquée à Detroit. Burrow, lui, réalise un come-back de dingue après avoir manqué la dernière saison pour blessure », analyse Julien. « L’autre matchup à suivre, ce sera celui entre les receveurs Cooper Kupp et Ja’Mar Chase. Kupp est l’option offensive numéro un de L.A. et probablement le meilleur joueur de la ligue à son poste tandis que Chase est un rookie qui impressionne pour ses débuts. »

Du spectacle sur la pelouse et dans les tribunes pour une soirée qui sera à coup sûr mémorable. Et qui pour soulever la Coupe ? « Les Rams au terme d’un match serré », pronostique l’animateur liégeois. « Les Super Bowl n’offrent pas toujours les meilleurs matchs tant la pression est immense. Cette finale sera disputée et les Rams l’emporteront au finish. » Let’s go !

Thiebaut Colot

Crédit photo : DR