Catégories
Divers Evénements Santé

« Tournée Minérale » : un défi qui séduit et fait du bien

Nombreux seront encore les Belges et les Liégeois à se lancer dès ce premier février dans la « Tournée Minérale ».

C’est en 2017 que la Fondation contre le cancer a lancé la première Tournée minérale et, immédiatement, cette initiative rencontra un franc succès : plus de 120 000 personnes se sont inscrites à l’action la première année, ce chiffre augmentant au fil des éditions. Désormais pilotée par l’asbl Univers santé pour la partie francophone du projet, la Tournée Minérale est rentrée dans les habitudes des Belges, à l’instar du « Dry January » lancé au Royaume-Uni à la fin des années 2010 et qui a ensuite notamment conquis les States.

Les raisons de ce succès sont multiples, de la volonté des participants à veiller à leur santé à  l’envie de se lancer un défi en passant par la curiosité de découvrir cette « cure » non-alcoolisée pendant un mois. Il faut savoir qu’avec plus de douze litres d’alcool pur ingurgité chaque année par habitant, la Belgique figure parmi les premiers pays européens au niveau de la consommation d’alcool. Il est également bon d’être au courant que l’usage abusif de ce « lubrifiant social » est la cause d’environ dix mille décès par an et la deuxième cause de mortalité évitable derrière le tabac. Les bienfaits de « Tournée Minérale », initiative qui permet également de repenser notre rapport à l’alcool, sont donc nombreux.

En effet, s’abstenir de boire pendant un mois permettrait d’avoir davantage d’énergie, l’alcool ayant tendance à pomper beaucoup d’énergie à notre corps qui doit l’assimiler. Selon les études, la consommation de boissons alcoolisées influencerait négativement notre séjour dans les bras de Morphée. Ne pas boire d’alcool pendant un mois peut considérablement aider à retrouver un sommeil plus profond et plus réparateur. 

Ce n’est pas tout ! L’alcool représente trop souvent un apport calorique non-négligeable et surtout non nécessaire dans une alimentation saine et variée. Le supprimer pendant un mois influence notre métabolisme et peut contribuer à perdre quelques kilos superflus, surtout si cette « Tournée Minérale » s’accompagne d’une activité sportive accrue – rendue possible par le surplus d’énergie – et par une consommation moindre de malbouffe et plats en sauce. Ne pas boire d’alcool pendant un laps de temps conséquent peut aussi rendre à notre peau son éclat originel.

De plus, finie la gueule de bois et ces lendemains de veille où mal de crâne, nausées et incapacité à quitter son canapé nous font souvent dire : « Cette fois, c’était la dernière ». Enfin, ne pas consommer de la bière, du vin, du gin et autres breuvages de ce type pendant un mois peut considérablement soulager considérablement notre portefeuille. Selon les chiffres avancés sur le site de « Tournée Minérale », chaque Belge boit en moyenne pour 462 € de boissons alcoolisées par an. Une belle économie en prévision sur le mois de février.

Mais ce n’est pas parce qu’on s’abstient de boire pendant un mois qu’il faut arrêter de faire la fête et de se faire plaisir, restons Liégeois pardi ! Depuis plusieurs années, de nombreuses boissons non-alcoolisées aussi savoureuses qu’originales furent lancées et ont désormais pignon sur rue. De vraies alternatives existent – du vin et de la bière sans alcool aux «mocktails » en passant par des spiritueux à 0% – et permettent de rester festif et « in » à l’heure de l’apéro. Santé !

Thiebaut Colot