Catégories
Musique

« Cette passion cachée en moi »

Aussi à l’aise avec un ballon qu’avec un micro, Marvin Albert a été choisi par Christophe Willem pour poursuivre l’aventure à The Voice Belgique.
Si Marvin Albert taquine la balle orange depuis des années et est un ailier efficace pour la P3 de Sprimont, sa passion pour le chant est bien plus récente. « Elle ne remonte qu’à il y a deux ans. C’est un ami musicien avec qui je fais désormais des prestations en duo qui m’a fait découvrir cette passion cachée en moi et qui n’était encore jamais ressortie », confie-t-il.

« Ce fut à l’occasion d’un concert de notre collège que cet ami m’a proposé de faire une reprise ensemble. Nous avons donc répété tous les deux et j’ai pris un plaisir dingue à travailler des heures pour proposer une prestation de qualité. »
Avec sa voix mélodieuse, le jeune Carrier apprécie particulièrement la pop anglaise, dans la lignée de Shawn Mendes ou Ed Sheeran.

« J’essaie de m’inspirer de leur façon de chanter qui me plaît énormément », ajoute Marvin qui aime aussi des chansons telles que Ain’t no sunshine de Bill W. ou Feeling good de Michael B.

« Mais toujours avec cet esprit pop que j’aime mettre dans ma voix » précise cetétudiant à HEC-Liège.
Récemment, le Sprimontois a eu la chance d’être sélectionné à The Voice Belgique.

« Cela s’est fait assez simplement: j’ai présenté ma candidature début septembre et deux jours après j’avais un premier casting », sourit celui dont la prestation fut diffusée dans l’émission de ce 28 décembre. « Pouvoir me retrouver parmi les quatre-vingt personnes ayant la chance de chanter devant les quatre coachs de The Voice Belgique était tout simplement dingue ! »
Et pour tenter de convaincre Christophe Willem, Typh Barrow, Black M ou l’inusable BJ Scott, Marvin a pu utiliser certaines qualités issues du basket.

« La gestion du stress est similaire, le début d’un match est assez proche de celui d’une prestation scénique. On stresse les deux ou trois premières minutes et puis on essaie de faire ce qu’on a à faire et, surtout, avec la volonté de donner le meilleur de soi-même. Mais je dois bien avouer que ce stress est multiplié par dix lors du début d’une
prestation » rigole Marvin.


Le jeune Sprimontois est parvenu à pousser Christophe Willem à le choisir dans son équipe pour poursuivre l’aventure. « Je suis super content, bien sûr. Comment ne pas l’être quand la musique est une aussi grande passion pour moi ? Vocalement parlant, je pense vraiment que c’est lui qui a le plus à m’apprendre par rapport à tous les autres coachs qui ont leurs qualités mais qui s’écartent davantage de mon univers musical », assure-t-il alors que son partenaire de duo a lui été sélectionné par Typh Barrow.

« Je suis super content pour Adri. Pouvoir faire un bout de chemin
ensemble, c’est juste ‘ouf’ ! Et puis, bien évidemment, le public pourra nous découvrir séparément mais il pourra aussi découvrir notre duo. »

Thiebaut Colot