Catégories
Evénements Théâtre

Les Chiroux ont 50 ans : Bienvenue dans le quartier des Carmes !

Il est là, en plein coeur de la ville et, pourtant, les Liégeois ignorent parfois sa présence à quelques pas de chez eux… Certains connaissent la salle de spectacle et la salle d’exposition mais, croyez-le ou non, quelquefois, ils ignorent qu’ils se trouvent au coeur du Centre Culturel des Chiroux.

Il est là, en plein coeur de la ville et, pourtant, les Liégeois ignorent parfois sa présence à quelques pas de chez eux… Certains connaissent la salle de spectacle et la salle d’exposition mais, croyez-le ou non, quelquefois, ils ignorent qu’ils se trouvent au coeur du Centre Culturel des Chiroux. Les bureaux se trouvent au 4e étage. Telles des fourmis, les membres de l’équipe y choisissent les spectacles, les artistes qui viendront à votre rencontre, les thèmes des conférences qui vous inviteront à réfléchir, échanger… Il y règne une atmosphère à la fois sereine et grisante. Il y a quelques jours, nous en avons franchi les portes afin de rencontrer Jérôme Wyn, le nouveau directeur des Chiroux. En 2019, il a succédé à Lucien Barel (qui était là depuis toujours, ou presque). Depuis, il remplit son rôle avec passion,  en respectant le travail des années passées, en regardant vers le futur et en faisant de chaque instant l’occasion d’un moment culturel et citoyen, convaincu que la Culture est une voie essentielle vers la démocratie,

Et de démocratie, il va en être question durant ce mois de septembre. Parce qu’on fête quelques anniversaires : les cent ans de la loi sur les ASBL, de l’arrêté royal sur les bibliothèques publiques et…les 50 ans des Chiroux. C’est à travers des événements organisés dans le quartier, avec les habitants, au contact de la population que Jérôme Wyn et l’équipe des Chiroux ont décidé de marquer le coup.

https://www.chiroux.be/wp-content/uploads/2021/05/Complexe-des-Chiroux-Croisiers-GAR-Archives-darchitecture-ULiege-fonds-Francis-Niffle._Rectangle-scaled.jpg

Le 11 septembre, une journée familiale, conviviale et créative attend les familles, de 10 à 20 heures, sur la place des Carmes et dans la salle d’exposition, le tout complètement gratuitement. L’occasion de découvrir aussi le patrimoine du quartier puisque ce week-end sera aussi celui des Journées du Patrimoine, placée cette année sous le signe de la femme. L’équipe à penser à tout !

En amont de cette journée, le 8 septembre, le lancement de l’exposition « Changer la ville- Images de l’architecture liégeoise des Trente Glorieuses à aujourd’hui » qui se terminera le 17 octobre avec plusieurs animations. Le 9, c’est à travers une conférence de Françoise Tulkens et Morgane Degrijse que vous pourrez débattre des Droits culturels.

Ces festivités seront également l’occasion de lancer l’édition 2021 du projet « Quartiers sensibles ». La version 2021-2022, QUARTI[e]MOUVANT, se concentrera sur le quartier Centre-Avroy-Saint Jacques, un quartier en pleine mutation s’il en est, notamment avec le déménagement prochain du Service Culture de la Province, dont la Biblothèque des Chiroux. Des missions créatives pour tous les publics, les écoles ou encore les associations de quartier. Une autre expo, de Robert Nissen intitulée « Décortiquées » ou encore ue journée d’échanges professionnels  viendront compléter le programme.

Ah oui, j’ai failli oublier de répondre à la question que tout le monde se pose : « D’où vient le nom Chiroux ? ».Tout d’abord, sachez que le Centre culturel se trouve à l’emplacement même de l’ancienne rue des Chiroux. Sachez aussi que « Chiroux » signifie « Hirondelles ». Ce nom était employé au XVIIe siècle pour désigner une faction bourgeoise de la ville de Liège qui était habillée en noir et blanc. Traditionnellement, ils s’opposaient aux Grignoux (grincheux en wallon), issus des tranches plus populaires de la population.

Pour en savoir plus, rendez-vous le 11 septembre, place des Carmes !